Amoureux

– Amoureux Il avait les yeux gorgés de sommeil Et ses paupières, comme des fruits bleus, Battaient contre le soleil.   – Sans retour Il y avait comme un voile de brume Qui se dressait entre les jours, Le soleil devenant lune.   – Aveuglée Elle avait fermé sa bouche de soie Et ses lèvresLire la suite « Amoureux »

Dans ce quelque part qu’eux seuls connaissaient

Dans ce quelque part qu’eux seuls connaissaient, là-haut, Il a posé sa main Sur sa poitrine nue. Les rayons du soleil Rougissaient sur leur corps Et dans leur cœur d’ivoire. Des voitures passaient, Ils leurs faisaient un signe De la main, en riant, Nus et seuls sur le toit De leur petit cosmos. Là, ilsLire la suite « Dans ce quelque part qu’eux seuls connaissaient »