Ophelia – Une série photo

Hello tout le monde !

J’avais promis un shooting photo à ma petite sœur Victoria. Chose promise, chose due, je lui ai donc proposé une séance les pieds dans l’eau, inspirée par le personnage d’Ophélie dans une des pièces les plus connues de Shakespeare, Hamlet. J’ai également puisé mon inspiration dans certains tableaux de style préraphaélite, style que j’affectionne beaucoup depuis toujours.  Lire la suite

Publicités

USA In Blue

Bonjour 🙂

Il y a un peu moins d’un mois, je suis revenue des États-Unis où j’avais passé un semestre en tant qu’étudiante d’échange dans une université de l’Illinois, Lake Forest College. J’y suis donc restée de la mi-août à la mi-décembre. L’université était située dans la petite ville de Lake Forest, qui est entourée…de forêts, et d’un lac, le Lac Michigan. A une heure en train, se trouve Chicago, où j’ai eu l’occasion de me rendre quelques fois pendant le semestre (lorsque je ne croulais pas sous les piles de livres à lire ou les dissertations à rendre). Lire la suite

Illustration du poème "Tes yeux brumeux le matin"

Tes yeux brumeux le matin.

Saoule, je me hisse et je glisse sur les fils aériens de tes longs cils. Je me rapproche, lentement, de ton cœur brut extrait d’un bloc d’onyx palpitant, qui se dilate, se rétracte, s’écarte, se contracte; tremblant.

Une lumière scintillante, dorée, passe à l’horizon, au-delà du bloc noir de ta pupille, et toute ta nature s’éveille. Lire la suite

"Soirée sur un lit d'étoiles filantes." ; un poème et son illustration.

Soirée sur un lit d’étoiles filantes.

Et par delà les océans de lumière

Et au-delà des parois pénibles de verre

J’entends ton rire

Tu es proche mais ô si loin !

Je te vois, te cherche mais tout à coup ton image me fuis !

Pourtant, oui pourtant, je sais que jamais tu ne t’enfuis

Ton rêve tu le vis et ma vie est comblée de tes rêves.

Jamais, non plus, non jamais tu ne cesses… Pas de trêve !

Si loin l’onde, si loin la terre du soleil, mais je te sens, cependant, en moi, sur moi, sous moi, en moi encore !

Et ton corps coule sur le mien comme une pluie d’étoiles dont tu serais le roi. Lire la suite