Ciel noir et blanc

La vierge blanche

La vierge blanche accouche

D’un enfant noir de suie

Au bûcher ! Au bûcher !

Brûlez-les.

 

Le jasmin et l’onyx

-La pureté du mal

Et la beauté du vice-

Dans un feu infernal !

Où les années dansent

Dans et autour de nous.

 

Car en nos cœurs rongés,

(Esprits manichéens)

En nos cœurs nous savons

Nous voyons

Que nous avons perdu le chemin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s