Colorez votre monde avec les jeux (gratuits !) de SilverStitch

Bonjour à tout le monde !

Je souhaite aujourd’hui vous parler d’un sujet qui n’a jamais été abordé sur le blog alors que c’est réellement un de mes plaisirs personnels : les jeux vidéo !

J’ai eu envie d’écrire cet article lorsque je suis retombée, un peu par hasard, sur une petite série de jeux en ligne que j’ai découverte il y a plusieurs années maintenant, le premier jeu de la série datant de février 2009.

Les jeux, réalisés par SilverStitch et disponibles gratuitement sur le site Newgrounds, nous transportent dans un monde en noir et blanc où notre personnage part à la recherche de ses sentiments… Il y a au total 5 épisodes, 4 sous forme de jeux, le 5ème sous forme d’animation. Il vaut mieux y jouer dans l’ordre afin de bien s’imprégner de l’univers et de l’histoire de notre personnage, mais sachez que chaque jeu est quelque peu différent des autres par plusieurs aspects.

Épisode I : Colour my Heart

ColourMyHeart

Colour My Heart

C’est avec Colour My Heart – colore mon cœur – que commence la série. Sorti à l’occasion de la Saint Valentin 2009, ce jeu est très simple. L’auteur nous avertit d’ailleurs :

This game can be beaten in less than a minute, but then if you do that, you miss out on exploring the intricate world.

Ce jeu peut-être fini en moins d’une minute, mais alors si vous faites ça, vous passez à côté de l’exploration de son univers complexe.

Pour vous déplacer, utilisez tout simplement les flèches de votre clavier. Concernant les interactions qui vous font avancer dans le jeu, lisez bien ceci :

There are many little hidden things in the world that can be interacted with, simply find them and click them, and in a few cases, you must do this to continue your journey.

Il y a de nombreuses petites choses cachées avec lesquelles vous pouvez interagir dans ce monde. Il vous suffit simplement de les trouver, d’y cliquer et, parfois, vous serez obligé.e.s de le faire afin de poursuivre votre quête.

Si je prends le temps de vous traduire tout ceci, c’est parce que c’est là le principal élément du jeu, ce qui fait sa beauté : c’est à vous d’y mettre la couleur.

Avant de passer à l’épisode II, il faut absolument que je vous parle rapidement de la musique de Colour My Heart. Elle a été composée par Broove, un artiste pour qui j’ai eu un réel coup de foudre après avoir joué à ce jeu. Je ne peux que vous encourager à aller écouter d’autres de ses compositions, notamment sur sa chaîne Youtube.

Cliquez-ici pour jouer à Colour My Heart

ÉpisodeII : Colour My World

Colour My World

Colour My World

La série continue donc avec Colour My World – colore mon monde. Le principe du jeu est le même que dans l’épisode I, mais l’univers est beaucoup plus étoffé et par conséquent, le jeu est plus long et plus poétique. Plus d’interactions, des panneaux qui vous guident et vous apostrophent, des paysages plus grands, plus détaillés, plus variés… La musique, par Coin, est également magnifique. C’est, sans nul doute, mon préféré de toute la série, celui qui me fait le plus rêver !

Je n’ai rien à ajouter, ci ce n’est que je vous souhaite un beau voyage dans les « Montagnes Grises » et la « Ville Noir et Blanche »:)

Cliquez-ici pour jouer à Colour My World

Épisode III : Colour My Dreams

Colour My Dreams

Colour My Dreams

Je ne vais pas passer par quatre chemins : Colour My Dreams – colore mes rêves – est l’épisode que j’aime le moins de toute la série. Comme vous pouvez le voir rien que sur la capture d’image ci-dessous, il est beaucoup plus sombre, et si les volets précédents vous laissaient rêveurs.ses à la fin, celui-ci vous hantera et vous écrasera de sa tristesse.

C’est aussi un jeu plus difficile : faites une chute, vous revenez au début ; et réussirez-vous à sortir du tunnel de vos cauchemars ?  Pour tout vous dire, je crois que la première fois, j’avais abandonné. Depuis, l’auteur a écrit quelques explications que je vais vous traduire ci-dessous :

Le jeu ne se termine pas dans le tunnel sans fin ! Rebroussez chemin et suivez les indices pour changer quelque chose. Les ascenseurs descendent ET montent ; la boussole est un puzzle mystère ! Les touches de son cadran imitent un autre élément du jeu…

Malgré la noirceur du jeu, il me faut admettre qu’il est bien réussi en ce que sa forme est absolument cohérente avec le message que l’auteur veut faire passer. Et ai-je dit que le jeu est sorti pour Halloween ?

Allez, faites preuve de persévérance et vous serez récompensé.e.s avec l’épisode IV !

NB : en plus d’une certaine maîtrise de l’anglais, cet épisode III vous demander de passer votre clavier en mode QWERTY, car on se déplace dans le jeu à l’aide des lettres et non pas des flèches.

Cliquez-ici pour jouer à Colour My Dreams

Épisode IV : Colour My Fate

Colour My Fate

Colour My Fate

Pour ce dernier jeu de la série, Colour My Fate – colore mon destin – nous propose de ressusciter la magie de Noël dans Black and White City. Ce quatrième jeu, rassurez-vous, ressemble plus au deux premiers épisodes qu’au cauchemardesque Colour My Dreams ! Là encore, le fonctionnement du jeu reste le même : vous vous déplacez (avec les lettres du clavier ou les flèches) dans l’univers et vous interagissez avec divers éléments qui vous permettent d’avancer en retrouvant les couleurs de Noël qui elles-mêmes vous servent à illuminer la ville.

Cela dit, une petite nouveauté ajoute un peu de sel au jeu : vous ne pouvez pas interagir avec tous les éléments dès le début ! Par exemple, pour actionner un objet qui clignote en bleu, il vous faudra d’abord ramasser cette couleur. Cette légère différence vous obligera à revenir parfois sur vos pas, surtout si vous souhaitez décrocher la médaille « Gifted » qui signifie que vous avez réussi à interagir avec tous les objets du jeu ! Cet enjeu supplémentaire a été un plus non négligeable pour me faire aimer cet épisode, surtout après avoir été un peu écœurée par le précédent.

Colour My Fate est, finalement, une invitation à vous perdre dans une ville qui s’illumine à mesure que vous progressez. Comme le dit une personne dans les commentaires, on se retrouve face à ce constat : « qu’il est difficile d’ajouter de la couleur à nos vies ! »… Mais le jeu en vaut clairement la chandelle.

Cliquez-ici pour jouer à Colour My Fate

Épisode V : Colour My Life

Colour My Life

Colour My Life

Alors, ça y est, vous avez fini les quatre jeux ? Félicitations ! Vous pouvez maintenant vous reposer dans votre siège et regarder Colour My Life, animation sans prétention qui clôt en délicatesse la série. Je n’ai rien à ajouter : regardez-la ! En plus, ça n’est pas très long et la musique est toujours aussi belle 🙂

Cliquez-ici pour visionner Colour My Life

C’est sur ce dernier épisode plein d’allégresse, d’amour et d’espoir que j’achève donc mon article, en espérant que cette pépite aura pu vous toucher comme elle me touche à chaque fois.

N’hésitez pas à me dire si cela vous a plu ;  si c’est le cas, j’envisagerais peut-être de faire une suite 🙂 En tous les cas, je pense sincèrement qu’en ces temps sombres, un peu de poésie ne peut pas nous faire de mal…

Bonne rentrée à vous et à bientôt.

Publicités

2 réflexions sur “Colorez votre monde avec les jeux (gratuits !) de SilverStitch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s